Comment créer ses faire-part soi-même ? 1ère Partie

by Véronique

in Tutoriels

Vous avez été plusieurs à me demander comment je procédais pour créer moi-même mes faire-part, comment il était possible de se débrouiller seul(e), où trouver les fournitures, etc … J’ai donc décidé comme je l’avais promis d’écrire quelques notes sur le sujet et voici la toute première de la série.

Dans les grandes lignes, pour faire un faire-part soi même, il faut déterminer :

– la forme
– la couleur principale
– le thème ou ce que vous voulez faire passer comme message
– le style : classique, comique ou bien naïf
– les matières : papier à superposer, ruban, tissu, tampon, embossage, découpe du carton, éléments en relief ou créés, point de croix, tricot ou encore broderie …
– la quantité de faire-part (plus il y en a, moins il sera difficile de les réaliser en enchaînant les tâches).

Quand tous ces paramètres sont déterminés, sortez tout ce que vous avez déjà en stock avant d’acheter quoi que ce soit d’autre et essayez d’agencer ces premiers éléments de manière non définitive pour vous faire une première idée.

Laissez mûrir !!
Il est important de savoir à peu près ce que l’on veut car le matériel et la matière première coûtent cher.

Pensez également à harmoniser faire-part, cartons de remerciements, menus … notamment pour un mariage. Mariez (!) par exemple les couleurs avec celles de la robe et du costume des jeunes époux. Cela peut paraître évident mais j’ai moi-même assisté à un mariage où le faire-part était écru avec, sur l’enveloppe, des colombes ; et sur le faire-part une photo imprimée à l’ordinateur des futurs mariés devant un coucher de soleil.

Problème ? Et bien déjà colombe + coucher de soleil c’est pas vraiment raccord.

Ensuite le jour J, la mariée était magnifique avec une robe blanc cassée agrémentée de petites fleurs grenat très romantique et le marié avait un costume 3 pièces gris très coordonné et pire – là franchement ça se gate – les confettis de sortie d’église étaient bleu turquoise et rose fushia. Pour arranger le tout, le must, la déco de la salle, toute en couleurs flashies et en ballons gonflables, façon « décor des îles » (il y avait même les palmiers en ballons …). La décoration de table avec des gugusses de mauvais genre sur un mini-transat allait de paire avec un menu illisible (qualité d’impression et quantité d’information). Bref tout était en décalage avec la présentation des mariés. Un minimum de soin et de cohérence s’impose donc ;)

A suivre …

100 idées pour animer un mariage Guide de l\'organisation du mariage